Articles du personnel de l'école

La LIMBO et les Tigres Solaires de Lajoie

L’activité improvisation se déroule à notre école depuis la mi-novembre chaque mardi midi, mais saviez-vous qu’il existait également une ligne inter-école d’improvisation : la LIMBO ?  Créée l’an dernier, la Ligue d’improvisation Marguerite-Bourgeoys regroupait alors quatre équipes, dont celle de notre école : les Tigres Solaires.   Notre équipe des Tigres de l’an dernier, composée de dix élèves de 6e année, avait fort bien fait en terminant au premier rang de la saison régulière et en remportant la médaille de bronze lors des séries éliminatoires.

Tigres Solaires 2018

Cette année, pour la saison 2019, la LIMBO a pris de l’expansion et, de quatre équipes, elle est passée à neuf!  Aux équipes pionnières de Du Bout-de-l’Isle (champion 2018), de Des Berges-de-Lachine et de Lajoie (l’école des Découvreurs n’est pas revenue en 2019), se sont ajoutées les équipes de six nouvelles écoles : Guy-Drummond, St-Germain d’Outremont, des Amis-du-Monde, Laurentide, L’Eau-Vive et Laurendeau-Dunton.  En tout ce sont 11 petits tournois (ayant lieu les samedis matins) qui ont lieu de janvier à avril 2019, tournois au cours desquels chacune des équipes s’affrontera une fois.  Une fois la saison régulière terminée, les équipes occupant les positions 1 à 4 s’affronteront en séries éliminatoires à l’école Petit Collège en mai pour déterminer quels seront les médaillés de bronze, d’argent, et d’or!  La LIMBO est régie par le Réseau Sport Étudiant Québec (RSEQ), organisme qui chapeaute les activités scolaires et parascolaires de sport et d’improvisation à travers le Québec (du primaire à l’université).  La LIMBO est la première ligue d’improvisation officielle de niveau primaire régie par le RSEQ.  Si vous êtes intéressés à suivre le classement de la saison 2019 et à suivre l’évolution de nos Tigres, suffit de cliquer sur le lien suivant : http://diffusion.rseq.ca/?Type=League&LeagueId=ad6e91b5-fb80-4b60-a357-54e6c89b139a

21 janvier : journée de formation

La saison LIMBO 2019 a commencé lors de la journée pédagogique du 21 janvier dernier, à l’école Laurentide.  Lors de cette journée, les neuf équipes et les quelques 90 joueurs de la ligue se sont réunis pour une journée de formation.  Au menu : ateliers de construction d’histoire, de création de personnages, de stratégies de caucus et d’apprentissage des règles du jeu.  Puis, au cours de l’après-midi, les joueurs de chaque équipe se sont mélangés, formant ainsi des équipes dites « arc-en-ciel », afin de jouer quelques impros!  Cette manière de faire a été très appréciée par les élèves et a permis aux joueurs de tisser des liens avec leurs « adversaires ».  Car l’improvisation a ceci de particulier que parfois, bien que les équipes s’affrontent, celles-ci doivent ponctuellement collaborer ensemble lors des improvisations mixtes pour créer de bonnes histoires.  Comme vous le verrez sur cette photo, les Tigres Solaires ont eu bien du plaisir à nouer de nouvelles amitiés avec les improvisateurs des  Étoiles Bleues de Guy-Drummond, l’autre équipe de leur entraîneur Jason English.

26 janvier : premier tournoi à Lajoie.  (un texte de Meriem, groupe 502correction et ajout de Jason English)

Bonjour à tous!  J’espère que vous allez bien aujourd’hui, le 26 janvier, car on se retrouve pour un reportage spécial sur le premier tournoi de la saison 2019 de la LIMBO.  Les huit joueurs de l’équipe des Tigres Solaires ont été sélectionnés par leur entraîneur, Jason English, à partir des trente improvisateurs de la ligue interne d’improvisation de l’école Lajoie.  Les membres des Tigres Solaires pour la saison 2019 sont la capitaine Eva (602), Yasmina (602), Iloé (602), Éloi (602), Maxine (501), Léona (591), Wilbert (502) et Robert (503).

Tigres Solaires 2019

Lors du tournoi présenté à notre école, trois équipes se sont affrontées : Lajoie, Guy-Drummond et Amis-du-Monde, chacune jouant l’une contre l’autre.  Une quarantaine de spectateurs étaient présents et ont tous reçu des cartons de vote.  Avant chaque partie, les joueurs étaient présentés au public et les équipes présentaient leurs cris d’équipe.  Les matchs se sont déroulés comme à la ligue interne, à la différence que ceux-ci étaient constitués de huit improvisations, avec une pause (si désirée) après quatre impros.  Après chaque improvisation, le public et deux juges votent pour l’équipe qui, selon eux, a fait la meilleure improvisation.  Le vote du public compte pour 1/3 du vote et le vote de chaque juge compte également pour 1/3 du vote.  L’équipe qui emporte 2/3 du vote ou plus gagne le point.  Des pénalités peuvent être données aux joueurs ou aux équipes.  Si une équipe accumule trois pénalités, elle donne un point à l’équipe adversaire.

1er tournoi 26 janvier (1)

Nos Tigres Solaires ont joué leur première partie contre l’autre équipe de leur entraîneur (Jason English), les Étoiles Bleues de Guy-Drummond.  Les Tigres étaient très nerveux alors qu’au contraire, les Étoiles Bleues étaient très détendues, ce qui a sans doute contribué à la victoire de Guy-Drummond par la marque de 6-3.  Les Tigres ont reçu trois pénalités, ce qui a donné un point supplémentaire à leur adversaire.  Dans cette partie, j’ai adoré la prestation de Mathilde, improvisatrice de Guy-Drummond, lorsqu’elle a joué une petite fille aussi bizarre que mignonne.  Elle a d’ailleurs remporté l’étoile du match.  
Heureusement, les improvisateurs de l’école Lajoie se sont repris au match suivant en l’emportant par la marque impressionnante de 9-0 contre l’école Amis-du-Monde, dont les joueurs ont étés très braves de ne pas se décourager face à l’adversité : ils ont continué à jouer et à garder le moral malgré la supériorité évidente des Tigres.  Cette fois, c’est Eva, notre capitaine, qui a été nommée l’étoile du match.  Bravo, donc, à nos Tigres Solaires, pour cette victoire épatante!

23 février : deuxième tournoi à Laurentide
Lors de ce deuxième tournoi, les Tigres Solaires ont joué les deux premiers matchs, le premier contre l’école Laurendeau-Dunton et le deuxième contre l’école L’Eau-Vive, deux écoles de l’arrondissement LaSalle.  Le tournoi avait lieu à l’école Laurentide, à ville Saint-Laurent, là où avait eu lieu la journée de formation du 21 janvier dernier.  Nos Tigres Solaires ont été merveilleux lors de ces parties en emportant la première 5-3 contre Laurendeau-Dunton et en gagnant également la deuxième 6-2 contre L’Eau-Vive.  Contrairement au premier tournoi, où la nervosité et les problèmes de communication étaient palpables, la chimie de l’équipe a été à son meilleur cette fois-ci.  Mention honorables aux étoiles des deux parties, Eva et Éloi, ainsi qu’aux improvisateurs ayant participé à une improvisation hilarante ayant pour thème « concours de floss dance » (Léona nous a fait bien rire!)…  Ça augure bien pour les Tigres Solaires de Lajoie qui, grâce à ces deux victoires, augmentent leurs chances de faire partie du carré d’as des séries éliminatoires!  À suivre lors du tournoi du 30 mars prochain à l’école Laurendeau-Dunton, où notre école affrontera les écoles Du-Bout-de-l’Isle et Des Berges-de-Lachine!

Par : Jason English
Articles d'élèves·Articles du personnel de l'école

Des nouvelles de la ligue d’improvisation !


Plusieurs parties se sont déroulées depuis notre premier reportage et nous en sommes maintenant à la moitié du calendrier.  Nous joignons à cet article les résultats des matchs et le classement pour les amateurs de statistiques!   Pour l’instant, ce sont les équipes des Chèvres enragées, des Bébés requins et des SAGMYS dramatiques qui sont au plus fort de la lutte pour les deux premières places qui permettront d’accéder à la grande finale, mais rien n’est perdu pour les équipes des Coqs chelous et des Mprovisation puisqu’il leur reste encore deux matchs à jouer.  Notre reporter, Meriem, a couvert la partie du mardi 18 décembre dernier.  Voici son reportage…

Bonjour, je suis Meriem, votre journaliste attitrée à la couverture de la ligue d’improvisation de l’école Lajoie.  Aujourd’hui, le mardi 18 décembre 2018, ce sont les SAGMYS dramatiques (en jaune) qui ont affronté les Mprovisation (en rouge) lors de ce duel d’improvisation.  Le pointage final fut de 5 à 4 en faveur des SAGMYS dramatiques.  Les Mprovisation ont eu 2 pénalités pendant le match et les SAGMYS, une seule.
Pour les Mprovisation, les étoiles du match ont été Marilou du côté des Mprovisation et du côté des SAGMYS, ce fut Yasmina.  Selon moi, Yasmina a mérité d’être l’étoile du match car elle s’est démarquée dans l’improvisation intitulée : Un matin pas comme les autres.
Au revoir et de retour en 2019 pour de nouveaux reportages!

classement01

Texte et corrections de Jason et reportage de Meriem.
Articles d'élèves

Sortie au musée d’art contemporain

Le 12 décembre, je suis allé au musée d’art contemporain avec mes amis.

J’ai aimé l’œuvre « Pulsations en spirale » de Rafael Lozano-Hemmer parce qu’on pouvait écouter notre cœur.

J’ai remarqué que l’artiste vit à Montréal comme moi.

Son œuvre est faite d’ampoules et d’une machine de lumières.

On entend vraiment notre rythme cardiaque.

Il est recommandé d’aller visiter ce musée.

photo_dave

Par : Dave


***

La classe 872 est allée au musée d’art contemporain.  Les élèves  se sont inspirés des œuvres de l’artiste Françoise Sullivan pour faire des sculptures en carton. Les sculptures de Françoise Sullivan sont en métal soudé.

Puis,  les élèves ont essayé  l’œuvre interactive « Pulsations en spirale» de Rafael Lozano-Hemmer. C’est  plein de petites ampoules accrochées au plafond à différentes hauteurs. Les élèves ont aimé  cette œuvre car elle suit le rythme cardiaque et c’est très spécial.

photo_henri

Par : Henri Saint-Gelais

***

Julie colle les cartons bleus pour faire une sculpture.

Il y a deux rectangles et des triangles.

C’est beau. J’aime le musée.

photo_julie

Par : Julie

***

Le 12 décembre 2018, Julie, Walid, Henri et Dave sont partis  en autobus pour aller au musée.

435 c’est un numéro d’autobus.

J’étais content de prendre l’autobus!

photo_walid

Par : Walid

Articles d'élèves·Non classé

Marathon d’écriture d’Amnistie internationale

Chers lecteurs et chères lectrices,

Amnistie01

La Déclaration universelle des droits de la personne a 70 ans aujourd’hui. Pour souligner l’occasion, nous sommes nombreuses à avoir participé au marathon d’écriture d’Amnistie internationale. Nous voulions profiter de l’occasion pour reconnaître le droit des personnes à exprimer leur points de vue et à vouloir améliorer leurs conditions de vie. Nous avons donc écrit des mots de réconfort et d’encouragement à 10 femmes enfermées dans des prisons tristes, froides et grises. Nous espérons que nos mots sauront leur donner espoir, chaleur et confiance.

Nous remercions l’auteur Jacques Goldstyn de nous avoir inspirées avec son magnifique album Le prisonnier sans frontières.

Amnistie02

En terminant, chères lectrices et chers lecteurs, nous vous souhaitons une fin d’année 2018 sereine et lumineuse.

Les élèves volontaires du cours d’éthique et culture religieuse de Nadine : Adèle, Éloïse, Eva, Gaëlle, Hanna, Ibtihal, Jomana, Layan, Laetitia, Luna, Maurane, Mia, Naomi, Nicole, Ouadane, Romy, Rose, Sofia et Stella.

Articles d'élèves

La pollution

La planète Terre est en mauvais état. Avant, l’eau était merveilleuse mais aujourd’hui, c’est la catastrophe.

Les humains utilisent des déchets et ils les mettent dans l’eau et c’est mal de faire ça.

Dave

Aussi, quelques animaux mangent des déchets et ce n’est pas bien parce qu’ils meurent.

Aussi, quelques animaux aquatiques sont coincés dans des déchets.

Pour ne pas que ça arrive il faut :

Cesser d’utiliser de sacs de plastique, mais plutôt des sacs réutilisables.

Utiliser des bouteilles que nous pouvons utiliser plusieurs fois.

Selon l’UNESCO : «Les déchets plastiques causent la mort de plus d’un million d’oiseaux marins et de plus de 100 000 mammifère marins chaque année.»

Donc c’est vraiment triste et il faut changer les choses.

Par : Dave

***

La pollution des envahisseurs ?

La pollution met en danger les animaux de la planète Terre.

Plus on jette nos déchets dans l’eau ou par terre, plus on pollue nos environs.

Exemple d’animaux en danger : vache, oiseaux, poisson, tortue mais plus spécifiquement tortue de mers. Ces animaux ont le risque de manger des déchets, se bloquer dans des cordes etc.

Et tout cela est la faute de la surconsommation. 

L’UNESCO explique que : « plus de 220 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année ».

Par : Henri

***

Analyse d’une photo choquante

Walid

Sur l’image, je vois une vache qui mange un sac de plastique.

Sur le sol, il y a plusieurs sacs de plastique.

Les vaches mangent de l’herbe mais sur la photo, elle mange du plastique. Elle va avoir mal au ventre. Je suis triste parce que la vache va être malade.

Pour éviter cela, il faut faire comme moi, tu dois rincer tes contenants de plastique et les placer dans le bac vert.

Par : Walid

***

Article sur le phoque

Julie01
Un phoque est coincé dans des filets, des cordes et des bâtons.

Le phoque est triste. Il crie de peur.

Non, non, non ! Il ne faut pas jeter des cordes, des filets et des bâtons dans l’eau.

Je propose de laisser les poissons nager dans l’eau propre.

Article sur la tortue

Julie02
Une tortue brune qui mange un sac bleu.

Ce n’est pas bon du plastique ça va faire mal à la tortue. La tortue pourrait mourir.

Il ne faut pas utiliser de sac de plastique. Il faut utiliser des sacs réutilisables pour sauver les tortues.

Par : Julie

***

La pollution de l’océan

Les océans

Sur la Terre, il y a beaucoup d’eau. Il y a l’océan Atlantique, l’océan Pacifique et l’océan Indien.

Je trouve que l’océan c’est beau. Il y a des bateaux de croisière et des pétroliers qui vont sur la mer. Il y a aussi des poissons multicolores dans l’eau.

Le pétrole dans la mer
Alex

Malheureusement, le pétrolier a frappé un rocher.

Il a fait « Crac! » et il s’est brisé. Tout le pétrole dangereux salit l’océan bleu.

Les manchots sont sales à cause du pétrole dangereux. Je me sens dégoûté de voir les animaux mourir.

Les humains essaient de nettoyer les manchots.

Les solutions

Le pétrole ça sert à faire avancer les voitures. Alors, il faudrait que les humains utilisent moins leur voiture.

Par : Alexandre

Articles d'élèves

C’est parti pour une deuxième saison !

Bonjour,

Je suis Meriem, votre nouvelle  journaliste qui fera la couverture des parties de la ligue d’improvisation de l‘École Lajoie.  Aujourd’hui, le mardi 27 novembre 2018, ce sont les Bébés requins qui ont affronté les Mprovisation. Le mardi 4 décembre ce sera l’équipe des SAGMYS dramatiques contre l’équipe des Chèvres enragées.  La marque finale de la première partie a été Bébés requins 6 et Mprovisation 3.  Les deux équipes ont eu deux pénalités chacune.

L’équipe des Bébés requins, comprend : Wilbert du groupe 502, Éloi  (l’étoile du jour) du groupe 602, Odrey  du groupe 503, Ariana  du groupe 591 Aderraouf du groupe 601 et Anna du groupe 503.  Cette équipe a représenté la couleur  rouge.

L’équipe des Mprovisation comprend : Simon du groupe 503, Iloé, (l’étoile du jour) du groupe 602, Marilou du groupe 501, Frida du groupe 502, Emili du groupe 503 et Thomas du groupe 602.  Cette équipe a représenté la couleur jaune. Je suis triste pour cette équipe car, selon moi, elle a fait un bel effort dans cette première partie. Mais elle a perdu 3 à 6.

Merci de votre lecture. A bientôt pour un nouveau reportage.

Par : Meriem du groupe 502

20181127_12214820181127_122256

Articles d'élèves

Le comité vert est de retour !

recyclage

Et oui, vous l’avez bien lu, le comité vert est de retour et en action. Cette année, on a tout plein de nouvelles idées. En voici quelques-unes : Premièrement on voudrait avoir une école plus écologique. Deuxièmement, ce serait notre désir de sensibiliser la communauté de l’école à adopter des comportements plus durables. Et, troisièmement, ce serait bien de s’engager à réduire notre consommation. Finalement, il faut bien s’encourager à continuer nos efforts. Voilà nos missions vertes!

Mais comment va-ton y arriver ?

Nous allons commencer par des petites choses, comme par exemple, cet article. Bien sûr, ça ne va pas nécessairement aider notre point numéro 3 mais ça va peut-être aider notre point numéro 2. Bref, retournons à comment y arriver. On a une autre petite idée qu’on pourrait aider à avoir une école plus écologique, nous pourrions avoir une boite pour les batteries usagée, une pour les vieux crayons et une pour la styromousse (le #6). Ce n’est pas grand-chose mais c’est un bon début mais tout de même, quelle merveilleuse idée, n’est-ce pas ?

À la prochaine!