Articles d'élèves

La fabrication du chocolat artisanal*

* Fait par un petit producteur

Le chocolat est fabriqué grâce à un fruit appelé cacao ou cabosse. La cabosse a une forme ovale. Il existe deux sortes de cacao, les jaunes et rouges qui sont très sucrés et les mauves plus amers.

Le cacao pousse sur un arbre appelé cacaoyer. On compte de 16 à 60 fèves par cabosse. Les quatre plus gros pays consommateurs de chocolat sont: la Suisse, la  Belgique, la France et l’Allemagne. Il y a plusieurs étapes à la fabrication du chocolat.

Iloe01
Fève de cacao

D’abord, il faut cueillir les fruits de cacao. Puis, trois jours après la récolte il faut extraire les fèves du fruit. Ensuite, il faut les mettre dans une caisse en bois sans rien et on les laisse fermenter une semaine. Il faudra les remuer tous les jours. Une semaine après, on les sort et on les étale sur une terrasse en bois ou en béton, au soleil de 1 à 4 semaines. Il faudra encore une fois, les remuer tous les jours.

Iloe02
Fèves étalées sur du bois

Ensuite, on les torréfie ce qui veux dire les faire griller sur une flamme longtemps à basse température. Une fois torréfiées, on enlève la peau des fèves que l’on peut utiliser pour faire du thé. Alors, on les broie grossièrement. Puis, elles passent dans différents broyeurs à meule. Elles se transforment alors en une pâte épaisse et liquide appelée « masse de cacao ».

Iloe03
Mini broyeur à meule

Par la suite, on peut ajouter à la masse de cacao du sucre, des pelures d’orange, du lait, etc. dépendamment de la saveur que l’on veut. Puis on mélange jusqu’ à l’obtention d’une pâte homogène. Après avoir versé le chocolat dans les moules, il sera soit laissé dehors 7 heures à l’ombre, soit 4 heures au frigo.

Savourez!

Par : Iloé du groupe 501

Articles d'élèves

Bête ou ne pas bête

bete ou pas bete

Dans sa pièce « Bête ou ne pas bête », la compagnie Sacré tympan revisite quatre fables de Lafontaine : La cigale et la fourmi, Le corbeau et le renard, La complainte du carnivore et Les trois chiens. Voici ce que quatre enfants du groupe 201 en ont pensé.

***

Je suis allée voir « Bête ou ne pas bête » le lundi 9 avril 2018 au théâtre Outremont.

J’ai beaucoup aimé la musique de la cigale parce qu’une vraie cigale ça ne fait pas du rap. J’ai moins aimé les éclairages rouges parce que ça faisait comme les ténèbres. J’ai vraiment aimé la musique parce qu’il y avait du rock et du rap, de la musique pour tous les goûts. Je n’ai pas aimé le décor parce qu’il n’y avait pas assez de choses.

Merci beaucoup pour ce spectacle mémorable!

Par : Kimberly

***

 Je suis allée voir « Bête ou ne pas bête » le lundi 9 avril 2018 au théâtre Outremont.

J’ai beaucoup aimé quand la cigale avait pris un petit parasol au lieu d’un parapluie normal. J’ai adoré cette scène parce qu’il y avait plein de personnages différents. J’ai adoré quand la cigale faisait du rap. Elle dansait vraiment très mal. Je pourrais lui apprendre comment danser. Le chapeau de la cigale était un petit chapeau d’anniversaire.

J’ai aussi adoré la fourmi quand elle se cachait très mal sous les boîtes en métal. J’ai aimé la queue du renard parce que j’adore les renards. J’ai moins aimé les décors parce qu’il n’y en avait pas vraiment beaucoup.

Par : Meryem

***

Je suis allé voir « Bête ou ne pas bête » le lundi 9 avril 2018 au théâtre Outremont.

J’ai adoré la musique de la fin parce qu’on aurait dit du rock and roll. Je n’ai pas aimé quand on a donné une baffe au chien parce que j’adore les chiens. J’ai aimé quand la cigale faisait du rap. J’ai aussi aimé quand le renard jouait de la clarinette.

J’ai beaucoup aimé les décors fait à partir d’objets : il y avait deux tables et deux boîtes. J’ai aimé le costume de la fourmi parce qu’il était drôle. J’ai aimé les éclairages rouges. J’ai aussi aimé la musique de la batterie.

Par : Erlens

***

Je suis allée voir « Bête ou ne pas bête » le lundi 9 avril 2018 au théâtre Outremont.

J’ai beaucoup aimé quand la cigale s’est cachée sous le petit parasol pour se protéger de la pluie et des orages. J’ai moins aimé quand le corbeau mangeait les crottes de fromage comme s’il n’y avait que lui. J’ai beaucoup aimé la fin parce qu’on chantait une drôle de chanson rock!!!

Avez-vous aimé mon article?

Par : Samuella